Un accord pour préparer l’avenir

Les 79 pays membres des ACP ont entamé de laborieuses négociations avec l’Union européenne afin de renouveler l’accord de Cotonou. Un accord qui se veut plus large, adapté aux spécificités régionales et surtout plus équilibré.

Tout devra être bouclé au plus tard en 2020 et peut être cette année. Tout dépend de l’avancement des discussions.

Les pays ACP ont confié au ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, le redoutable privilège de prendre la direction des négociations.

Diplomag, le magazine publié par le ministère des Affaires étrangères, détaille les contours du futur accord

‘Il n’est pas en notre pouvoir de prévoir l’avenir, mais nous pouvons le préparer’, écrit Robert Dussey dans son éditorial.

ArabicEnglishFrench